BIOGRAPHIE

Pascal Albin… Un artiste à découvrir ! …

Pascal Albin est le genre d’artiste qu’il faut se donner le temps de connaître et d’apprécier…

Né en Belgique, il a grandi dans le sud de la France.
Une tranche de vie d’une dizaine d’années au Brésil sera déterminante pour lui à plus d’un titre.
Formé en musicologie, il partagera ses premières amours artistiques entre les scènes de théâtre et les salles de concert…

Attiré par la musique traditionnelle du pays niçois, la musique populaire et la musique du monde, il rejoindra le groupe de rue Prova d’Orchestra.

Il embarquera ensuite aux côtés de Patrick Vaillant, Thomas Bienabe et Jean-Louis Ruf-Costanzo, dans le projet du Melonious Quartet : un quatuor de mandolines modernes, en tout point novateur et orienté tant vers la musique savante des Satie, Milhaud, Poulenc… que vers la musique traditionnelle provençale et la musique populaire des Frank Zappa, Hermeto Pascoal, Pixinguinha, entre autres.

Des tournées en Europe et au Brésil ainsi que des participations à de nombreux festivals en France, Espagne, Italie, Finlande, Estonie enrichiront son expérience musicale.

Trois albums : Au Sud de la MandolineEn forme de poire et La Miugrana concrétiseront sa participation à ce quatuor de mandolines.
On notera aussi sa participation aux albums Hiri de Kepa Junkera, ainsi qu’à Noce de Zinc de Jean-Louis Chinaski.

Sa probante expérience dans le montage, la mise en oeuvre et la réalisation de projets artistiques d’envergure, en fait un partenaire incontournable de la réussite de grands spectacles alliant musique, chant, théâtre et mise en scène…

En témoigne son intense activité, au profit des opéras pour enfants, un concept formatif né du projet d’Alain Joutard : ORFEO (Organisation de rencontres pour la formation des enfants par l’opéra).

Ainsi La Belle Lisse Poire du Prince de Motordu, d’après l’oeuvre originale de Pef, a-t-elle été créée dans les Alpes Maritimes, puis reprise à son initiative, au Brésil à Campinas, puis à Rio de Janeiro, avec le Lycée Molière et la participation d’enfants des écoles municipales.

Ses talents de compositeur l’ont amené à concevoir un opus original inspiré des musiques qui l’habitent et qui sont le fruit de son expérience, de ses rencontres et de ses contacts multiples.

Ainsi, en 2020, Au Cœur de mes Silences, un premier album musical en forme de partage et d’expérience de vie, est-il présenté au public…

Autre jolie reconnaissance : la Ville de Nice a fait l’honneur à “cet enfant du pays” de confier la musique de l’hymne de son prestigieux carnaval.

Tout au long de sa carrière, il partagera la scène ainsi que des projets, avec des musiciens comme Bruno Coulais, A Filetta, Marcello Ferreira, Arthur Maia, Kiko Continentino, Claudio Andrade, Jean-Dumas Rodrigo Marchevsky, Bijan Chemirani, Michel Bismuth, Kepa Junkera, Manu Théron, Hamilton de Holanda, Mike Marshall, le Trio Madeira…

Les musiques intemporelles ne s’oublient pas. Celles de Pascal Albin sont de celles-là…

Sa vie méditerranéenne, son appartenance à la Belgique et à la France, son expérience brésilienne en font un citoyen de l’univers… et un artiste qui saura pimenter de son talent et de son génie propre, tout projet culturel de qualité…

Guy CARPIAUX